RGPD : Quels sont les documents à traduire ?

Date : Tags :

Dans le cadre de vos relations commerciale internationales, vous vous interrogez certainement sur la nécessité ou non de traduire les termes du RGPD. Rappelons que, bien qu’il n’y ait pas d’obligation explicite pour demander la traduction des termes du RGPD, la responsabilité de l’entreprise dans le traitement des données personnelles implique une compréhension de leurs droits par les utilisateurs. Une traduction des éléments  concernant la collecte des données est  donc un moyen de le devoir d’information et de transparence.

La traduction des termes du RGPD entre dans la catégorie des traductions juridiques qui comportent une terminologie spécifique. Les mentions légales écrites sur un site web ou sur un courrier électronique concernant la protection des données personnelles ont en effet une portée légale et à ce titre, la moindre erreur de traduction peut avoir des  conséquences néfastes dans votre relation clients. 

Le RGPD : qu’est-ce que c’est ? 

Le Règlement Général sur la Protection des Données, plus connu sous son acronyme RGPD (GDRP pour General Data Protection Regulation
en anglais), est une législation adoptée en 2016 et mise en place en 2018 qui vise à protéger les données personnelles des citoyens européens. Le RGPD s’applique à toutes les entreprises, publiques ou privées etérige un cadre légal de la protection des données à caractère personnel pour l’Europe. Le texte renforce la protection des personnes dont les données sont collectées et les droits qu’elles peuvent exercer. Il leur est notamment possible d’accéder à leurs données collectées, de décider entre autres de les rectifier ou de les effacer et de solliciter leur portabilité. Le RGPD confère aux responsables du traitement de nombreuses obligations, telle l’obligation de tenir un registre des traitements ou
d’informer la CNIL en cas de violation de données. Ces obligations s’accompagnent d’une responsabilisation des acteurs de la donnée. Le responsable de traitements données
est garant de la conformité de ses activités et doit être à même de le démontrer. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : https://www.cnil.fr/fr/rgpd-de- quoi-parle-t-on
 

Quelles données traduire et en quelle langue ?

Vous n’avez pas donc aucune obligation légale à faire traduire les termes de votre RGPD dans une autre langue, quelle qu’elle soit. Cette démarche est pourtant fortement
conseillée, tout particulièrement pour les entreprises qui s’adressent à un public international. Le choix de l’anglais s’impose car, comme nous l’avons vu dans un article préc
édent, l’anglais est LA langue des affaires par excellence! https://www.ae-traduction.com/fr/actualites/les-5-langues-les-plus-utilisees-dans-le-monde-des-affaires

Si vous vous lancez dans la traduction de votre RGPD, voici les éléments qui nécessitent une traduction : la politique de gestion des cookies, si votre site web les utilise pour participer à des publicités prédictives, la charte de protection de la vie privée, les modalités d’exercice des droits des utilisateurs (droit d’accès, droit d’effacement, droit de modification...), les mentions légales et les conditions générales de vente ou d’utilisation. Vous pourrez également traduire quelques documents de communication interne tels que vos politiques de sécurité du réseau informatique, vos registres d’activités de traitement des données ou encore votre politique de gestion des données sensibles.

Des organismes publics spécialisés comme la CNIL ont déjà publié les terminologies spécifiques,
mais les contextualiser nécessite une parfaite maîtrise de l’environnement technique et juridique. Vous l’aurez compris la traduction de ces termes spécifiques ne peut être effectuée que par un traducteur professionnel, expert dans ce domaine qui saura délivrer une traduction en parfaite conformité avec la législation en vigueur.

À lire également

La place de la traduction dans l’univers du luxe

Date : Tags :
Dans l'univers du luxe, où chaque détail compte et où l'attention portée à la qualité et à l'exclusivité est primordiale, la traduction joue un rôle crucial. Des marques de mode aux maisons de haute horlogerie, en passant par les parfums et les hôtels de luxe, la traduction est un pilier essentiel pour la communication et la stratégie mondiale de ces entreprises prestigieuses. Dans cet article, nous explorerons en sept points la place de la traduction dans l'univers du luxe et les raisons pour lesquelles elle est si vitale pour le succès de ces marques.

Comment traduire une fiche produit ?

Date : Tags :
Dans un monde globalisé, les entreprises cherchent à atteindre un public international pour élargir leur portée et augmenter leurs ventes. L'une des clés de cette expansion réussie est la traduction des fiches produits. Une fiche produit bien traduite permet de communiquer efficacement les caractéristiques, les avantages et les détails d'un produit à des consommateurs de différentes langues et cultures. Dans cet article, nous allons explorer les étapes essentielles pour traduire une fiche produit de manière professionnelle et efficace.

Quelles sont les langues les plus parlées en Asie ?

Date : Tags :
En tant que plus grand continent du monde, le continent asiatique, fort de ses 47 états et de ses 4,46 milliards d’habitants environ, est le foyer de plus de 2000 langues différentes. Cette diversité linguistique qui contraste avec les 24 langues officielles européennes, s’explique par le fait que de nombreuses langues asiatiques ont pu se développer sans influences extérieures pendant des siècles. De plus, la culture asiatique est profondément bilingue puisque dans un cadre publique la langue officielle sera employée pour communiquer là ou une langue plus vernaculaire liée a la région d’origine sera favorisée dans un cadre privé. Ainsi, vous découvrirez dans cet article les langues les plus parlées en Asie afin de pouvoir communiquer sur tout le continent.